L'éclipse du 11 août 1999 : ce que j'ai vu...


Attention les yeux !!
Pour voir l'éclipse, il fallait s'équiper
d'une paire de lunettes spéciale …

Durant plus d'un mois, les médias nous auront informé, conseillé et  soigneusement averti pour nous préparer à voir un phénomène extraordinaire.

Extraordinaire pour les yeux, extraordinaire car visible en France et une grande partie de l'Europe, où plus de 30 millions de personnes (dont cinq millions de français) auront pu voir (ou ressentir) un spectacle de la nature 'extraterrestre'...

Mais un paramètre important devait être pris en compte pour pouvoir l'observer : la météo. Malheureusement, pour beaucoup d'entre nous qui avions la chance de nous trouver sur la zone de totalité, le ciel nous tombait sur la tête !

Diffusé sur France 2 dans le cadre d'une émission spaciale la Nuit des Etoiles, Hubert Reeves et Claude Sérillon semblaient bien désappointés

De Fécamp à Lauterbourg en passant par Noyon, la zone de totalité traversait une grande partie du Nord de la France.

C'est du côté de Breteuil que nous nous sommes dirigés, mes parents, mon petit grand frère et moi.


D'après la météo, le beau temps devait être au rendez-vous...

Arrivé vers 9h30 ce matin, il fallait trouver un lieu stratégique pour pouvoir s'installer et observer ce spectacle. Pas de problème, cet endroit était bien un point de rencontre pour les curieux...


D'après ce que l'on nous disait, le ciel devait se dégager pour la fin de la matinée. À midi, pourtant, les lunettes n'avaient toujours pas servies tant les nuages nous protégeaient des rayonnements solaires... bof !

En regardant un peu plus au sud, un trou dans le ciel faisait apparaître un coin de ciel bleu. L'éclipse totale est pour bientôt, ça vaut le coup de tenter de mieux la voir !

En avant donc pour la rencontre...

Se guidant au pifomètre vers le beau temps, n'hésitant pas à emprunter les routes communales - ces petites chemins qui nous mènent on ne sait où, nous parvenons à garer la voiture sur le bord de la route, prenons le temps rapidement d'installer le pied photo, tout en zieutant à travers les filtres.

Il est 12h18, heure locale, et l'événement est prévu pour 12h23. Je vise l'étoile avec le filtre Mylar coiffant le 200mm de mon Canon-A1 et perçois, non sans émotion, la Lune grignoter rapidement le peu de Soleil restant. Clic ! Photo.



Phase partielle

Grains de Baily

Anneau de diamant

La couronne apparaît

Totalité et couronne

"Calculs, astronomie et JavaScript" par Thierry Loiseau - © 1999-2017