logo astrophoto retour page d'accueil


Plaquette équatoriale
Préambule avant la conception
plaquette equatorial

Réaliser une plaquette équatoriale nécessite une bonne compréhension du principe du mouvement du ciel
Après avoir découpé un petit plateau (qui représente en fait un plan parallèle à l'équateur céleste) vous le fixerez sur le pied de votre appareil photo.
La rotule de celui-ci sera inclinée de 45 degrés (cet angle est à adapter à votre latitude d'observation, en prenant comme base le sol). Pointez vers le nord.

La difficulté réside en fait à concevoir le système mécanique qui permettra de gérer la vitesse de déplacement du ciel étoilé.

Il existe sans doute des solutions techniques très poussées pour compenser la rotation de la voûte.

Celle que j'ai adaptée et que je vous présente reste cependant fiable. (voir conception du mécanisme)


Paramètres d'expositions

Avec l'expérience, je me suis rendu compte que la prise de vue du ciel en pose longue (sans suivi) faisait apparaître des traînées d'étoiles plus ou moins longues en fonction de leurs déclinaisons.

objectif de 50mm (24x36)

Objet déc. durée
critique
Polaire 90 ° infinie
Céphée 75 ° 120"
Grande Ourse 60 ° 60"
Andromède 45 ° 45"
Pleiades 30 ° 35"
Lion 15 ° 32"
Orion 0 ° 30"

Formule simplifiée :
  • DC = durée critique     
  • F = longueur focale     
  • D = Déclinaison          
      1591
DC =  ----------
      F x cos D

On se rend compte que pour prendre Céphée, avec un grand angle (24 mm), une pose de plus de 4 minutes peut être tentée.

Mais attention : avec ce grand angle, la photo ferait apparaître des régions basses, proches de l'équateur céleste. Et là, des traces de déplacement se verront (rapport longueur/largeur=4).

Si nous voulons prendre une photo au niveau de l'équateur avec un objectif de 200 mm, nous ne pourrons pas dépasser 8 secondes ! (pas de quoi faire apparaître une étoile !, sauf de passer d'une 400 iso à 3200 iso).

Besoins du système

La terre tourne sur elle-même en 24 heures d'où :

  • 360 ° = 24 h
  • 15 ° = 1 heure
  • 1 ° = 4 mn
  • 0,25 ° = 1 minute
  • 0,125 ° = 30 sec
  • 0,025 ° = 6 sec

  • Pour pouvoir maîtriser le suivi du ciel au moins toutes les 6-8 secondes, il faut provoquer une rotation de 0,025 ° !!
principe du mecanisme

Conception du mécanisme


"Calculs, astronomie et JavaScript" par Thierry Loiseau - © 1999-2017